Créé par la loi Elan, le bail mobilité est un bail de 1 à 10 mois pour les logements meublés. Il s’adresse à tous ceux qui souhaitent louer pour une courte durée.

Un bail qui répond à la demande

La demande de logement pour une courte durée est grande chez les étudiants et les actifs en mobilité. Aussi, il n’est pas rare que ce public se tourne vers une location saisonnière. Soumis à des règles plus souples que la location meublée dite classique, le bail mobilité correspond à une location meublée de courte durée. Pour les bailleurs, la possibilité de proposer un bail mobilité plutôt qu’une location saisonnière devient alors plus intéressante. Il s’agit de rapports de confiance et sécurisé entre propriétaires et locataires.

Les garanties pour le propriétaire

Sans dépôt de garantie, le bail mobilité permet toutefois au bailleur de bénéficier d’un cautionnement gratuit avec le dispositif Visale d’Action Logement. Les loyers impayés et la remise en l’état des locaux seront pris en charge par ce dispositif de garantie locative.

Les locataires éligibles au bail mobilité

Le bail mobilité vise un public bien précis : les actifs en mobilité professionnelle temporaire, sans restriction d’âge ou de ressource. Peuvent bénéficier du bail mobilité les personnes :

  • en formation professionnelle
  • en apprentissage
  • en stage
  • en études supérieures
  • en engagement volontaire dans le cadre d’un service civique
  • en mutation professionnelle mission temporaire

Un contrat de location courte durée

La durée du bail est obligatoirement comprise entre 1 à 10 mois. Ce contrat n’est pas renouvelable à l’issue des 10 mois. Au terme de 10 mois, si le bailleur et le locataire veulent conclure un nouveau bail, celui-ci sera soumis aux règles de location meublée ordinaire. Par ailleurs, le locataire peut résilier le bail mobilité à tout moment en respectant un délai de préavis d’un mois.

>> Plus d'infos

Le Département a développé une application pour mesurer la qualité réelle de la connexion mobile des habitants d’Ille-et-Vilaine. Intitulée KiCapte, cette application est gratuite et disponible sur les stores Google Play et App Store. Elle a pour objectifs d’identifier les zones blanches, les réduire et améliorer la qualité de la couverture dans les zones dites « grises ». Tous les habitants d’Ille-et-Vilaine sont invités à la télécharger et à l’utiliser afin de collecter un maximum de mesures.

En 3 minutes, l’application mesure et évalue les connexions 2G/3G/4G et la qualité de service mobile depuis un smartphone par l’intermédiaire de 2 tests : un test de débit et un test de qualité de services de la connexion mobile. Les mesures effectuées par les utilisateurs de l’application permettront de disposer d’une cartographie de la qualité de la couverture sur le territoire bretillien.

En utilisant le système de crowdsourcing (démarche participative), le Département souhaite améliorer rapidement la couverture mobile en Ille-et-Vilaine. Un accès de qualité aux réseaux de téléphonie mobile est en effet indispensable pour répondre aux besoins de la vie quotidienne des habitants et des entreprises.

Pour la deuxième année consécutive, la Commission Locale de l’Eau du SAGE des Bassins Côtiers de la région de Dol-de-Bretagne, le Syndicat des Bassins Côtiers de la région de Dol-de-Bretagne (SBCDol) et ses partenaires (collectivités, associations…) organisent la Semaine pour les alternatives aux pesticides (SPAP) du 16 au 31 mars 2019. Cet événement a pour objectif de sensibiliser le public sur les dangers sanitaires et environnementaux des pesticides et de promouvoir leurs alternatives. De nombreuses animations sont proposées sur les communes des bassins versants côtiers de la région de Dol-de-Bretagne.

  • Un événement d’envergure nationale et internationale

La Semaine pour les alternatives aux pesticides (SPAP) est une opération nationale et internationale annuelle ouverte à tous. Elle se déroule traditionnellement chaque année du 20 au 30 mars, soit pendant les 10 premiers jours du printemps. A l’échelle nationale, elle est coordonnée par l’association Générations Futures. Pour sa 14ème édition en 2019, la SPAP met plus particulièrement le thème de la Biodiversité à l’honneur. www.semaine-sans-pesticides.fr

  • Une vingtaine d’animations sur les Bassins Côtiers de la région de Dol-de-Bretagne

Une vingtaine de manifestations, gratuites pour la plupart, ponctueront cette quinzaine : des ateliers, animations, expositions, visite de jardin, conférences, collectes de produits phytosanitaires, projections de films suivies de débats… sur les communes de Dol-de-Bretagne, Baguer-Pican, Epiniac, Cancale, Le-Vivier-sur-mer, Plerguer, Mesnil-Roc’h (St-Pierre-de-Plesguen), Pleine-Fougères et Roz-sur-Couesnon. Ces animations s’adressent en grande majorité au grand-public mais aussi à un public plus spécifique tel que les élus locaux, les agriculteurs ou encore les scolaires.

  • Un temps fort : la Fête du Printemps à Dol-de-Bretagne

La Fête du Printemps organisée le 17 mars à Dol-de-Bretagne marquera le lancement de la SPAP. Depuis sa création dans les années 90, c’est le rendez-vous incontournable des amoureux du jardinage ! On vient y acheter plants, fleurs, arbustes, arbres et glaner les conseils des pépiniéristes.

Cette année, à l’occasion de la SPAP, de nombreuses animations gratuites, pour petits et grands, seront organisées : ateliers, bar à eau, expositions, visites pédagogiques… On y apprendra comment jardiner selon des méthodes naturelles, comment valoriser la biodiversité, réduire ses déchets et participer à la préservation de l’eau. La Caravane Main Verte, camion itinérant, proposera une panoplie d’outils pédagogiques (matériel de jardinage, broyeur à végétaux, maquettes, ouvrages sur le jardinage…).

  • La réduction des pesticides : une nécessité absolue pour préserver la qualité de la ressource en eau

La Commission Locale de l’Eau (CLE) chargée de la mise en œuvre du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) des Bassins Côtiers de la région de Dol-de-Bretagne* s’est fixée l’objectif de réduire l’usage des pesticides sur ses bassins versants afin d’améliorer la qualité de l’eau des rivières se déversant en Baie du Mont Saint-Michel.

C’est dans ce contexte que s’inscrit l’organisation de la SPAP. L’événement invite chacun à se rendre acteur du zéro pesticide pour préserver la biodiversité et un bien commun indispensable à la vie : l’Eau.

* le SAGE des Bassins Côtiers de la région de Dol de Bretagne est un document réglementaire de planification fixant les objectifs d'utilisation, de valorisation et de protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques à l’échelle d’un territoire hydrographique cohérent : le bassin versant. Son périmètre s’étend sur une superficie de 451 km² et concerne environ 700 km de cours d’eau et canaux, 39 communes et 3 intercommunalités (Communauté de communes Pays de Dol - Baie du Mont St-Michel ; Saint-Malo Agglomération ; Communauté de communes Bretagne Romantique).

  • Une co-organisation à l’échelle du périmètre du SAGE des Bassins Côtiers de la région de Dol-de-Bretagne

Le SBCDol, structure porteuse du SAGE, assure la coordination et la communication globale de l’événement à l'échelle du périmètre du SAGE. Son rôle est également de mobiliser ses partenaires. Cette mutualisation permet de mettre en lumière les alternatives aux pesticides ainsi que les acteurs de ces initiatives et de délivrer un message fort au territoire.

L’édition 2019 de la SPAP rassemble 16 co-organisateurs :

  • Le Syndicat des Bassins Côtiers de la région de Dol-de-Bretagne (SBCDol)
  • La Communauté de communes du Pays de Dol - Baie du Mont St-Michel
  • La Commune de Baguer-Pican
  • La Commune de Plerguer
  • La Commune de Dol-de-Bretagne
  • La Commune nouvelle de Mesnil Roc’h (St-Pierre-de-Plesguen)
  • L’Accueil de Loisirs « Le Petit Navire » de Cancale
  • Le Syndicat Eau du Pays de Saint-Malo
  • Le Syndicat des Eaux de Beaufort
  • La Chambre d’Agriculture de Bretagne
  • L’entreprise Expertise Compost’Tout
  • L’association Centre de découverte de la Baie du Mont Saint-Michel - Maison de la Baie
  • L’association Bretagne Vivante
  • L'association Des Idées Plein La Terre
  • L’association COP 21 la suite Pays de Dol
  • L’association Les P’tites Mains de Gaïa

L’évènement est financé par chaque co-organisateur pour la partie qui le concerne ainsi que par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et la Région Bretagne.

  • 2019 : les produits chimiques au jardin, c'est fini !

Depuis le 1er janvier 2019, il est interdit pour les particuliers et notamment les jardiniers amateurs, d’acheter, d’utiliser et de stocker des pesticides chimiques (fongicides, herbicides, insecticides, anti-limaces…) pour jardiner ou désherber.

Issue de la loi Labbé, cette interdiction concerne également les collectivités qui n’ont plus le droit depuis le 1er janvier 2017 d’utiliser les pesticides chimiques sur les espaces verts, les forêts, les voiries ou les promenades accessibles ou ouverts au public.

Le moment est donc venu pour chacun de ramener ses bidons vides ou inutilisés en déchèterie et d’apprendre à jardiner selon des méthodes naturelles et respectueuses de l’environnement ! Face à cette actualité règlementaire riche, le grand-public est particulièrement concerné cette année par la SPAP.

L’ensemble des conseils et solutions pour jardiner sans pesticides sont disponibles sur le site www.jardiner-autrement.fr ou www.jardineraunaturel.org

 

Programme de la 14ème Semaine pour les alternatives aux pesticides disponible sur www.sage-dol.fr

Pour en savoir plus sur l’événement et les animations organisées partout en France : www.semaine-sans-pesticides.fr

Pour la seconde année, le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) permet de soutenir des associations en Ille-et-Vilaine.
Ce fonds d'Etat de 312.000€ comporte deux volets pour soutenir le « fonctionnement » et la « mise en œuvre de projets innovants de coopérations » dans les associations. 

La direction départementale de la cohésion sociale et la protection des populations d'Ille-et-Vilaine (DDCSPP35) vous invite à transmettre cet appel à projet nommé FDVA n° 2 « Fonctionnement » et « Innovation » auprès des associations locales éligibles. 

A savoir, les associations loi 1901 de tout secteur avec une forte implication des bénévoles dont l'action concourt au dynamisme de la vie locale et contribuant à l'intérêt général, et en particulier à la lutte contre les inégalités sociales, les inégalités femmes/hommes, la fracture numérique ainsi qu'au lien social et à la mixité sociale ou inter-générationnelle. 

Ces associations doivent, par ailleurs, disposer d'un numéro SIRET répondant au tronc commun d’agrément fixé par la loi du 12 avril 2000. A savoir un objet d’intérêt général, une gouvernance démocratique, une transparence financière et respecter la liberté de conscience et ne pas proposer d’actions à visée communautariste ou sectaire. 

Une priorité sera donnée aux associations fonctionnant uniquement avec des bénévoles ou avec deux salariés (équivalent temps plein) et qui n'ont pas fait de demande en 2018. 

Retour des demandes auprès de notre service avant mercredi 3 avril).

Le détail de cet appel à projet est en ligne depuis notre page ou en cliquant sur l'image ci-dessous :
http://www.ille-et-vilaine.gouv.fr/Politiques-publiques/Jeunesse-sports-et-vie-associative/Vie-associative/FDVA-2019-soutien-au-developpement-de-la-vie-associative