Dans le cadre de sa mission de prévention, le Point Info Jeunesse propose aux jeunes 12-15 ans intéressés, sensibles ou souhaitant s'exprimer sur le sujet des discriminations et curieux de découvrir la technique du théâtre forum, un stage :

Il se déroulera les 12,13 et 14 avril à l'espace sportif de Tinténiac

Horaires : 10h30-12h30 et 13h30 à 16h

Nous déjeunerons sur place et ensemble (apporter son pique nique)

Solenn de Jam en scène interviendra sur l'animation du théâtre forum

Jean-Luc Bourdin du centre de planification - Cdas de Comboug viendra échanger avec le groupe sur "qu'est ce qu'une discrimination ?"

 Ce stage est gratuit et sur inscription au PIJ

 

A l'issue de ce stage, et si les jeunes le souhaitent, ils pourront réaliser une représentation lors du Festival "Du bruit dans la cambrousse" le 19 avril à l'espace Ille et Donac de Tinténiac

En juin dernier, le Conseil régional a engagé une phase de consultation en ligne des nouveaux horaires un an avant leur mise en service. Vous avez été plus de 6000 à consulter et à émettre un avis sur la nouvelle offre TER.

En juillet 2017, tous les horaires changeront. Afin que chacun puisse prendre connaissance de ces changements suffisamment tôt, nous mettons en ligne un outil vous permettant de consulter l’offre consolidée pour la semaine et le week-end, pour les périodes été et surtout automne 2017.

Si des ajustements et adaptations importantes ont été effectués suite à la consultation pour répondre aux situations identifiées comme problématiques, tous les avis et commentaires n’ont pas pu être pris en compte.  

Nous sommes conscients de l’impact que peut avoir un tel changement dans l’organisation et la vie quotidienne de chacun. C’est pourquoi nous vous invitons à consulter dès maintenant cette offre TER pour l’été et la rentrée prochaine.

OUTIL DE RECHERCHE HORAIRE 2017 >
BILAN DE LA CONSULTATION HORAIRES 2017 >

A l’occasion de la Semaine régionale de l’apprentissage, qui se déroulera du 4 au 11 mars 2017, la Région Bretagne lance une campagne de communication à destination des jeunes et des familles, avec l’objectif d’inciter les jeunes à s’engager dans cette formation.

Du CAP au Bac+5, l'apprentissage constitue une filière complète de formation de qualité et une réponse aux mutations économiques de la Bretagne. Dans les 18 mois qui suivent leur sortie de formation, plus de 75 % des apprentis bretons ont un emploi, dans l'un des 280 métiers auxquels prépare l'alternance.

Faisant du développement de l’apprentissage l’une de ses priorités, la Région Bretagne investit chaque année dans la qualité des formations et l’accompagnement des apprentis. Définition de la carte des formations professionnelles (CFA et réseaux professionnels des réseaux public et privé), évolution de l’offre de formation, investissements dans les CFA, aides aux apprentis et aux employeurs… la Région déploie des efforts considérables et mobilise d’importants moyens pour encourager les jeunes et les entreprises à s’engager dans cette voie.

 

Nouveauté 2017 : depuis le 1er janvier, la Région Bretagne fait partie des 7 régions françaises retenues pour expérimenter l’entrée en apprentissage jusqu’à 30 ans.

Chaque année, près de 18 000 jeunes Bretonnes et Bretons choisissent ainsi la voie de l’apprentissage, au sein de l'un des 38 CFA régionaux. L’apprentissage est une formation en alternance, qui conjugue une partie théorique dispensée au sein d’un Centre de formation d’apprentis et une partie pratique réalisée en entreprise, où un maître d’apprentissage transmet son savoir-faire à l’apprenti.

 

Plus d’information sur jeunes.bretagne.bzh

 

Le public est informé que par délibération en date du 25 janvier 2017, le Conseil Municipal de la Commune de Combourg a prescrit la révision du Plan Local d’Urbanisme sur l’ensemble du territoire communal.

Cette délibération consultable en mairie, précise les objectifs assignés à cette révision et les modalités de concertation retenues, conformément au code de l’urbanisme.

Vous avez 50 et 74 ans ? Contre le cancer colorectal un test de dépistage à faire chez soi tous les 2 ans. C’est simple et rapide à réaliser.

Pourquoi se dépister ?

Le cancer colorectal se situe au 3ème rang des cancers les plus fréquents (43 000 nouveaux cas par an) et au 2ème rang des décès par cancer (18 000 par an) alors qu’il se guérit dans 9 cas sur 10 lorsqu’il est détecté tôt. Aussi, le dépistage constitue un moyen d’agir essentiel. Ce test immunologique est plus performant (sensibilité élevée), plus fiable (lecture automatisée et centralisée) et plus simple (un seul prélèvement).

En pratique

Tous les deux ans, les femmes et les hommes âgés de 50 à 74 ans reçoivent une invitation à consulter leur médecin traitant, envoyé par l’ADECI, qui gère le programme de dépistage en Ille-et-Vilaine. Elles peuvent également demander le test à leur médecin sans attendre la lettre d’invitation. Le dépistage repose sur la réalisation d’un test de recherche de sang non visible dans les selles. Si ce test est positif, le médecin traitant oriente la personne vers un gastroentérologue pour la réalisation d’une coloscopie. Le test et l’analyse sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie sans avance de frais. La consultation chez le médecin traitant est prise en charge dans les conditions habituelles de même que la coloscopie.

En Ille-et-Vilaine, de nombreuses actions sont prévues avec notamment comme partenaires le Comité Féminin 35 pour la prévention et le dépistage des cancers, le Comité 35 de la Ligue contre le cancer.

A Fougères : - Le 3 mars matin stand d’information à l’accueil de la CPAM (3 avenue François Mitterrand)

A Vitré : - Le 13 mars matin stand d’information à l’accueil de la CPAM (16 rue du 70e RI)

A St Malo : - Le 16 mars stand d’information (Comité Féminin) à l’accueil de la CPAM (10 avenue Jean Jaurès)

A Rennes : - Les 13 et 30 mars matin stand d’information (Comité Féminin) au Centre d’examens de santé (3 place du Colombier) - Du 18 au 26 mars stand d’information (Ligue contre le cancer) à la foire internationale de Rennes, présence du colon tour les 25 et 26 mars 2017

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter les sites internet suivants :